· 

Johanna Barthélémy accident bus mortel Lyon en 2019

Johanna-Barthélémy
Photo personnelle de Sandrine & Johanna Barthélémy ©

A Lyon on peut tuer un piéton sur une rue piétonne avec un bus sans que cela dérange personne...

Pour répondre à ceux du peuple et autres qui malheureusement n'ont pas bien compris la suite...

Je viens donc leur dire un peu les choses. Ils pensent  procès, mais je suis encore dans l'instruction à ce jour... donc le procès se profilera dans encore plusieurs années (oui, tu as bien lu dans nombreuses années et si la justice fait son travail, car pour l'instant, je n'ai à ce jour, aucune visibilité du devenir de ce massacre judiciaire à presque 6 ans de la mort de ma fille Johanna Barthélémy). Je dois en conséquence me construire déjà une super carapace sinon ils vont gagner. Mais je n'abandonnerai pas!!! J'ai tout perdu, mais il me faut me servir de cette putain de survie. Payez des impôts vous "le peuple", et vous verrez le jour où comme moi, vous aurez à faire à la justice, vous restez bien con et malheureux tout comme moi. 5 ans quelle honte!!! tout ça pour protéger le maire de l'époque ainsi que la métropole et Keolis, si on ne l'a pas compris il faut se faire greffer un nouveau cerveau. Mon instruction va sur les 6 ans. Tout ce que j'ai dû faire pour que cela avance, c'est honteux, c'est irrespectueux.

 Oui, ce maudit chauffeur, il s'est déjà vendu au diable, car ils sont équipés de lunettes de soleil les chauffeurs de bus tcl, et les personnes devant agglutinées n'avaient rien à faire là collées à la porte... Il n'était pas muet... on ne conduit jamais sans visibilité... LES FAUTES SONT AVÉRÉES.
  Voilà notre pays qui est totalement laxiste. On se fout royalement de ma tête. Maintenant, une petite partie du peuple le sait et là j'ai je le pense, eh bien gagné un peu de crédibilité, car certaines personnes incriminent toujours ma Jojo qui je le répète était dans ses droits ce jour-là, elle était sur une rue piétonne, en tout cas, elle a fini à la morgue… Voilà à Lyon comment on gère l'espace de la rue… Et les bus passent toujours dans cette rue qui est devenue donc désormais zone 30… avec un passage piéton bien effacé par le temps, voilà comment la ville de Lyon signe encore leur "je m'en foutisme"…
  Oui, à Lyon on peut tuer un piéton sur une rue piétonne sans que cela dérange qui que se soit... je le répète encore, le chauffeur est libre et n'est pas inquiété. On va sur les 6 ans dans 10 mois... il y a bien un soucis à quelque part !!!

Quant aux bus, on peut y voir encore qu'ils sont toujours aussi remplis à l'avant, empêchant le conducteur d'avoir à sa droite aucune vision, car les portes sont obstruées par les gens au mépris de toute sécurité. La mort de Johanna n'a pas contribuée à réveiller Keolis, cela me dégoute à un point!!! et encore moins certains chauffeurs.

Ecoutez la vidéo dans le lien ci dessous

"5 ans et la justice n’est toujours pas passée, oui, je continue de vivre pour voir les responsabilités reconnues, mais je suis déjà dans l'autre monde"

Sandrine Barthélémy

Commentaires: 6 (Discussion fermée)
  • #6

    Sandy (samedi, 25 novembre 2023 15:24)

    Merci Gabrielle

  • #5

    Gabrielle (mercredi, 22 novembre 2023 14:17)

    C'est hallucinant, bientôt cinq ans... et rien ne se passe, mais dans quel pays vivons nous? Gardez- vos forces Sandrine, ne lâchez surtout pas! Très jolie photo de votre fille.

  • #4

    Sandy (dimanche, 19 novembre 2023 17:01)

    Merci Miriam pour votre commentaire, Oui, Sandrine est toujours là et encore plus forte et déterminée car tout ce beau monde ne doit pas gagner. Surtout le chauffeur de bus C3, je me battrai vents et marés pour qu'il soit puni, mais il l'ai bien déjà par la santé, sinon il n'est pas un être humain si cela ne lui a rien fait de tuer une enfant.C'est un monstre en puissance. Sur ce coup on est peut-etre à égalité sauf que moi je suis libre, certes endeuillée et meurtrie à vie mais LIBRE.
    Où que j'irai l'amour de ma fille sera là auprès de moi, me protégant du mal "des autres", de la société.
    L'amour gagne toujours face au mal!!!

  • #3

    Miriam (samedi, 18 novembre 2023 13:30)

    Bientôt cinq ans...
    Un temps infiniment long, quand on attend "simplement" d'être entendue, écoutée.
    Malgré les articles nombreux, le travail de votre avocat, deux livres et une grève de la faim.
    Sandrine est toujours là, et attend.
    Je pense souvent à Johanna, je pense aussi souvent à vous Sandrine.

  • #2

    Sandy (samedi, 18 novembre 2023 07:22)

    Oui à un journaliste Justin Boche du Figaro j'avais répondu ceci:
    «Je ne me sens pas respectée en tant que victime. J'ai l'impression que la justice me prend pour une imbécile. Et l'absence de justice c'est déjà l'injustice. J'ai enterré ma fille il y a cinq ans et je ne veux pas qu'on enterre mon dossier»
    «Personne ne peut imaginer ce que c'est d'être quelqu'un qui a perdu un enfant. Moi, ma vie est foutue depuis que ma fille est morte. Dans cette histoire je suis la seule à avoir pris perpétuité. Et ce n'est pas normal que je doive en arriver à faire une grève de la faim pour espérer être entendue.»
    Et mon avocat quant à lui il avait répondu ceci:
    Qu'il pointe également la lenteur d'un dossier «pourtant facile».
    «Il y a des affaires ou l'instruction est longue parce qu'il faut retrouver des gens, procéder à des écoutes. Là, ce n'est pas le cas. On a tout, les vidéos, une expertise d'accidentologie. C'est une affaire très simple qui aurait dû prendre trois ans»
    Pour lui, je suis bel et bien victime «d'une violence institutionnelle et judiciaire extrême»

  • #1

    Sandy (samedi, 18 novembre 2023 06:50)

    Oui, tu as bien lu toi qui lis ce commentaire, procès il y aura dans de nombreuses années et si la justice fait son travail, car au 18 novembre 2023, soit bientôt deux mois après le début de la mise en éxecution de ma gréve de la faim..., je n'ai à ce jour, aucune visibilité du devenir de ce gigantesque massacre judiciaire. Pas un courrier...RIEN
    J'ai honte d'être française...