Aucune visibilité de la tournure de mon instruction Keolis Lyon

En ce samedi 15 juin 2024, je viens mettre à jour ce post sur mon blog, j'ai ce devoir de dire ce que j'ai envie, c'est mon droit, il me reste au moins celui-là... Je n'ai à ce jour aucune visibilité du devenir de mon instruction, qui là prend vraiment trop de temps : j'ai assez attendu, je pense...  À ce jour, il n'y a aucun procès en vue... et la ville et la Métropole de Lyon ne sont pas encore mises en examens. Que vais-je devoir encore faire pour faire enfin accélerer les choses ? J'ai encore une dernière carte en en main : les plateaux télé sur une chaîne très connue, j'ai les c....... de le faire. Oui, j'irai jusque là!

5 ans et demi ... et nous avançons plus que péniblement dans l'instruction ... dans 8 mois cela fera 6 ans... Je poste en exclusivité une partie du tout dernier chapitre que j'ai écrit sur le tome 2 de mon livre. Je suis très en colère que rien n'avance. Ce n'est pas normal d'être encore là à bientôt 6 ans à attendre encore.

Extrait du chapitre Mai 2024

 Oui, mai 2024, rien à l’horizon, rien ne se profile pour l’instant et je n’ai toujours aucune visibilité de la tournure de mon instruction… à quand même bientôt 6 ans. Hier, j’ai eu une discussion avec une personne de mon entourage professionnel au sujet de Keolis, elle m’a dit que l’employeur du chauffeur est pleinement responsable de cet accident. Oui, l’employeur du chauffeur n’a pas fait en sorte que la sécurité soit présente dans les bus ; permettant la masse de personnes agglutinées devant la porte de l’entrée du bus. Tout comme l'incohérence totale de la ville et Métropole de Lyon à  faire passer des bus de 20 tonnes dans une rue piétonne. Bien sûr que je valide son point vu, mais je rajoute ce que j’ai déjà écrit à plusieurs reprises dans le premier et ce deuxième tome, que c’est le chauffeur qui conduisait ce jour-là et non son employeur. Il était le seul maître de son véhicule, le bon sens lui à fait défaut ce jour-là : la visibilité est la première chose que l’on nous apprend au Code de la route. Cette monumentale erreur va lui faire voir le fantôme de Johanna dans la vie qui lui reste. J’espère que cela va lui donner à lui aussi des années en moins de vie. Au 18 mai 2024, je suis encore là à attendre... Dans 8 mois, cela fera 6 ans… Y aurait-il enfin eu une réelle avancée dans cette instruction qui n’en fini pas ? Qui protège-t-on ? Et encore combien d’années de souffrance à mon égard va-t-on me faire encore subir ? Cette lenteur ne me rassure pas du tout, rien ne vient… Je sais qu’il y a un souci, mon intuition ne me trompe que rarement.
 Jeudi 16 mai, il y a eu la maman d’Iris qui a pris la parole via les médias, pour expliquer sa colère : oui, car devant son restaurant la ville et Métropole de Lyon ont peint sur la route la signalisation d’un cycliste. Oui, à côté déjà d’une voie réservée aux vélos… Ils sont donc rajoutés le risque que de futurs accidents arrivent. Je suis bien entendu de son avis, où ils ont la tête ? Bon, ils leur faillent un accident dans leur propre famille pour que hélas, ils comprennent. Elle dénonce l’énorme incohérence qu'ils ont eu d’avoir peint ce cycliste sur la chaussée, là où se coutoie voitures, bus et vélos. Perso, pour ma part, je ne peux pas faire de la prévoyance comme elle le fait, je soutiens son combat, mais pour ma fille cela avait été dit et écrit depuis de très nombreuses années, et rien n’a été fait pour sécuriser la rue de la République. Et le fait de faire passer des bus dans une rue piétonne a été et l’est toujours complètement irresponsable.

 Sandrine Barthélémy

©

 JUSTICE POUR JOHANNA

Cliquez sur la photo: Vidéo Lyon Mag le 28 septembre devant l'Hôtel de Ville pour dénoncer "une justice à deux vitesses"
Cliquez sur la photo: Vidéo Lyon Mag le 28 septembre devant l'Hôtel de Ville pour dénoncer "une justice à deux vitesses"

Sandrine Barthélémy

©

Commentaires: 9
  • #9

    Sandy (lundi, 27 mai 2024 06:59)

    Le nouveau procès du drame de Millas se tiendra 6 ans et demi après les faits, en octobre 2024. Moi, j'arrive aux 6 ans et il n'y a eu aucun procès rien... Par rapport à cette instruction, on voit bien que dans la mienne, je le répète il y a un gros soucis... Eux c'est beaucoup plus complexe comme instruction, moi, c'est livré sur un plateau et cela traîne en longueur. Je ne dis pas cela pour les parents du drame de Millas, mais pour la justice bien entendu. Tous ces parents, je les comprends, puisque je suis comme eux. Ce que j'ai lu ce matin m'écœure à un point au sujet de la conductrice qui dit qu'elle va être là et veux essayer de faire baisser la condamnation... Elle n'a pas honte.

  • #8

    Gabrielle (samedi, 25 mai 2024 11:41)

    Merci Sandrine de vos scans écrans en exclu pour nous vos lecteur du blog, c'est un petit plus que vous avez compris qu'il fallait mettre en avant, bravo!
    Que dire que votre texte et vos écrits qui sont d'une nature révoltante, car vous vous battez à plus de cinq ans. Sans que la justice ne fasse son job, comme a bien écrit Véronique un peu plus bas: justice montre toi! tu n'as pas le droit de faire autant souffrir cette maman déjà endeuillée, où est la justice?

  • #7

    Sandy (vendredi, 24 mai 2024 07:16)

    Merci beaucoup véronique de ton message ! Oui la justice n'est pas avec moi... Bientôt 6 ans et je suis encore là à attendre. Je n'ai aucune nouvelles depuis déjà plusieurs mois... Voilà ce qu'est la justice. Si j'avais été la fille de ou si Johanna avait été la fille d'un élu, cela serait déjà terminé depuis longtemps. Je suis très déçu de ce pays qui n'est plus le mien... Un autre m'attend peut-être celui-là s'est fini, il n'est plus le mien.
    Bien affectueusement à toi Véro

  • #6

    Véronique (jeudi, 23 mai 2024 13:58)

    Comment peut on à ce point briser une vie et faire souffrir à en crever une maman.
    Justice montre toi !

    Courage Sandrine encore et toujours �️�️�️ Johanna ta maman est une guerrière �����������️�️�️

  • #5

    Sandy (mercredi, 22 mai 2024 06:23)

    Toi qui lis ce commentaire, je tiens encore à le redire que bientôt mon livre va enfin sortir pour de bon, soit donc encore un peu patient ou patiente, car c’est là où je suis forte, je peux parler moi… tout y est réellement consigné dedans. Oui, toi qui lis ce commentaire, eh bien si tu lis mon livre un jour, crois-moi tu vas en apprendre des choses. Sur keolis, la justice, les assurances et "les autres" qui se croient tous protégés d'un drame... L'humanité fait peur... les humains aussi!!! Mes écrits, je suis certaine qu'ils serviront. De mon drame, au moins, j'aurais fait quelque chose.
    En ce 22 mai 2024, je suis toujours dans l’attente, rien ne vient pendant que ce maudit chauffeur continu sa vie sans avoir été puni par la justice… et il y a un mois, il a même fait une compétition sportive de boxe et se montre encore sur le Net et Le Progrès. Moi, quand je suis sur Le Progrès c’est pour mon combat, lui, c'est pour son plaisir ; il n’y a pas un truc qui ne va pas là ???
    Mais je crois au Karma, moi ! La vie le punira un jour... si ce n'est pas déjà fait... Et oui la santé est après les enfants ce qui a de plus précieux. Il parait qu'il a été à vinatier et a eu des soucis cardiaques... mais c'est peut-être une ligne de défense, en lui, je n'ai pas confiance, il n'a pas été capable de conduire correctement le 16 janvier 2019, donc il peut être rusé. L'humain est tellement mauvais quand il le veut...

  • #4

    Sandy (mardi, 21 mai 2024 07:08)

    L'autorité qui à dessiné les passages piétons quelques mois après l'accident c'est la Métrople pour une bonne raison la rue appartient à la Métropole. Oui depuis la loi Maptam 2015. Qu'elle ne compte pas sur moi pour abandonner, il faut qu'elles aussi soit sur les bancs des responsables en plus du chauffeur et de Keolis... sinon il y aura bel et bien eu "magouilles et compagnies". 3 responsables= 3 procés sinon le monde est bien dénué de sens. Mais la roue du KARMA tourne pour tout le monde :)

  • #3

    Sandy (lundi, 20 mai 2024 05:36)

    Merci Gabrielle et Sylviane pour vos messages, oui, nous sommes un pays bien pauvre côté justice... si j'avais été la fille de... cela serait, je pense déjà fini. Mon pays n'est plus celui-là, mais bel et bien un autre où peut-être un jour, je partirai si la santé et le destin me le permettront. Oui, c'est cela Gabrielle, ils sont bien protégés, heureusement, j'ai ma liberté d'expression, et tout se sait un jour.

  • #2

    Tata pie (dimanche, 19 mai 2024 16:50)

    Presque 6 ans toujours rien il attende quoi ma sœur a besoin un peu de repos moral et que les fautifs sois punis qu'elle justice de faire attendre une maman endeuillée depuis 6 ans je t'aime � fort

  • #1

    Gabrielle (dimanche, 19 mai 2024 07:06)

    Bonjour Sandrine, votre article me met moi aussi en colère, je suis entièrement d'accord avec ce que vous écrivez. Six ans pour un accident de la route, je pense comme vous, il y a un truc qui est plus que louche. Mais comme ce sont des institutions et keolis une multinationale, ils sont protégés. J'espère que vous aurez gains de cause, car là on vous a pris vraiment pour une "conne", excusez-moi du mot. Ne lâchez surtout pas ! Bien à vous. Prenez-soin de vous