Je pars à la guerre avec ma grève de la faim pour obtenir justice

Ce petit bout de ce chapitre "Rendez-vous du mardi 22 mars 2022" qui se trouve dans le deuxième tome de mon livre ; où je parlais déjà de cette fameuse grève de la faim que j'ai dû mettre en place en 2023. Ainsi de ce que me fait vivre injustement la justice 3 ans après la mort de ma fille Johanna, donc de l'accident.

Une justice bien défaillante à tout point de vue.

 J-9 jours avant ce rendez-vous ...

Eh oui, mon instinct ne me trompe que rarement. La justice ne sera jamais de mon côté, elle m’a usé plus vite que prévu, elle m'a achevé au lieu de m'aider et cela, on doit le savoir, car les écrits restent, là au moins, c’est moi qui suis intelligente. Tout cela se saura un jour… et je compte sur Sylviane, Jean-Marc et Marie-Danielle pour faire en sorte que si je venais à rejoindre Johanna, je veux dire si le destin a voulu que je parte moi aussi prématurément. Qu’ils puissent à eux trois faire en sorte que mes deux livres soient imprimés et vendu à un très large public de Lyon si possible, car l’accident s’est déroulé à Lyon. Qu’il fasse un électrochoc aux yeux de certains, en aucun cas, je ne resterai pas muette, et même dans ma tombe, je parlerai encore, je suis de nature déterminée. Mes deux bouquins, je suis certaine qu’ils laisseront une petite empreinte de moi et de Johanna, et je l’espère faire peut-être comprendre à beaucoup de personnes que rien n’est acquis dans la vie, et aussi envoyer des messages pour dénoncer ce système de justice que nous avons ici en France… Ma colère me fait tenir, eh oui à trois ans et deux mois de ce drame qui a anéanti ma vie, je suis encore là à survivre à ma Johanna, le combat n’est pas fini. J’ai encore sous la main ma grève de la faim, je l’ai écrit et dis à la télévision que j’irai jusque-là pour obtenir justice. Il ne faut surtout pas qu’ils s’en sortent ce chauffeur de bus aveugle, ainsi que son employeur, et le maire de Lyon de l’époque. Sinon on prend les mêmes et l’on recommence… et ils passeront à autre chose… pendant que moi j’ai pris PERPÉTUITÉ !

 Sandrine Barthélémy

©

Commentaires: 5
  • #5

    Sandy (vendredi, 06 octobre 2023 06:56)

    Bonjour Gabrielle, merci de vos commenataires d'hier, cela me fait du bien d evous que certaines personnes comprennent ce que la justice me fait vivre en plus de ma perpétuité. Car pour beaucoup cela n'arrive qu'aux autres... pourtant la mort est tout près de nous et cela chaque jours qui passent...
    Oui, vous avez bien suivi Gabrielle, il risque de n'avoir que le chauffeur sur le banc des accusés. OUI, c'est tant mieux pour cet écervelè de chauffeur, il a tué ma fille d'une façon si brutal, il lui a éclaté l'abdomen et roulé dessus.
    J'ose espérer que Keolis vont le virer si la faute est reconnue, et elle sera reconnu, il a tué ma fille par sa non-conscience professionnelle... Oui, vous avez raison, il est pris au piège s'il travaille toujours chez Keolis, il va se faire manger. Mais bon il sont bizarre chez Keolis, car un chauffeur de la C3 la même ligne il y a quelques années lui a été licencié car il a voulu se défendre lors d'une altercation... et lui qui a tué ma fille, eh bien il travaille encore chez eux...
    Oui, vous avez raison d'avoir écrit ici "qu'il y a bien des responsabilités qui comme par hasard peinent à sortir de votre dossier. Il faudrait être vraiment plus que bête pour ne pas le comprendre, moi en tout cas je l'ai bien compris et l'écris ici au cas où certains incriminent toujours votre fille. "
    OUI, c'est gros comme une pattate, comme je l'ai dit à la TV. Maintenant le peuple le sait et là j'ai gagné un peu de crédibilité, car certains incriment ma Jojo qui je le répète était dans ses droits se jour là, elle était sur une rue dite piétonnes, en tout cas elle a fini à la morgue... Voilà a Lyon comment on gère l'espace de la rue...
    Merci pour votre super citation: "Un bon livre est un livre qui fait mal lorsque vous le refermez." je m'en servirai dans le deuxième tome.

  • #4

    Gabrielle (jeudi, 05 octobre 2023 14:19)

    Bonjour Sandrine,
    Désolée de n'être pas venu avant vous écrire un petit mot de réconfort. Je vous admire ma chère ! Je n'en reviens toujours pas de ce que vous avez dû faire pour être entendu par cette méprisante justice. Ce que vous faites est honorable, ne lâchez surtout pas, donnez leur une bonne leçon à toutes ces administrations qui ont bénéficié d'une certaine protection. Oui, c'est plus que évident et vous avez bien eu raison de le dire dans les médias, car le peuple comme vous dites, il est si bête. Là, vous avez remis les pendules à l'heure. Votre fille est au cimetière pendant que tout ce beau monde est libre, c'est une drôle de justice que nous avons là. Oui, il y a de nombreux responsable dans la mort de Johanna, c'est là où cela doit réellement mettre à mal Keolis, l'ancien maire de Lyon. Si j'ai bien suivi, il ne va y avoir que le chauffeur sur le banc des accusés ? Et c'est tant mieux pour ce chauffeur, il mérite ceci, car Keolis vont le virer si la faute est reconnue. Bon, il a tué votre fille par sa non-conscience professionnelle si cela n'est pas une faute ! Là, croyez-moi, il est pris au piège s'il travaille toujours chez Keolis, il va se faire manger.
    Vous vous allez gagner, plus de 5 ans et votre instruction est toujours en cours, ceci veut dire qu'il y a bien des responsabilités qui comme par hasard peinent à sortir de votre dossier. Il faudrait être vraiment plus que bête pour ne pas le comprendre, moi en tout cas je l'ai bien compris et l'écris ici au cas où certains incriminent toujours votre fille. NE LÂCHEZ RIEN SANDRINE !!!
    Je suis d'accord avec vous ma chère, il ne faut surtout pas qu’ils s’en sortent ce chauffeur de bus aveugle, ainsi que son employeur, et le maire de Lyon de l’époque. Sinon on prend les mêmes et l’on recommence comme vous l'avez si bien écrit et ils passeront à autre chose pendant que vous avez pris perpétuité ! NE LÂCHEZ RIEN SANDRINE !!!
    BRAVO pour votre ouvrage, Johanna doit être fière de sa maman, quel bel hommage ce livre. Je suis en admiration devant cette force que vous avez, ne la gaspillé surtout pas.

  • #3

    Sandy (mercredi, 13 septembre 2023 05:23)

    Merci encore à vous Gabrielle pour votre commentaire, à ce jour toujours pas d'avancée, malgré ma grève de la faim qui arrive dans 14 jours. Bientôt à la radio dans une emission mais pas encore sur, je suis allée moi même les contacter car souvent s'il on ne va pas vers eux ils ne viennent pas à vous, même avec une grève de la faim... Certains ne sont pas choqué ou bien sont dans leurs pt cocon jusqu'au jour ... malheureusement ils comprendrons trop tard, car les drames n'arrivent pas qu'aux autres.

  • #2

    Sandy (lundi, 11 septembre 2023 05:33)

    Merci Gabrielle pour votre commentaire matinal, vous aussi vous êtes debout de bonne heure, en espérant que vous vous avez un bon sommeil.
    Merci de votre soutien, peu laisse des commentaires... encore de la lâcheté ou bien de l'individualisme c'est encore là évident... pourtant les drames n'arrivent pas qu'aux autres... encore un exemple avec ce séisme de ces derniers jours...

  • #1

    Gabrielle (lundi, 11 septembre 2023 05:09)

    Bonjour Sandrine, je suis abassourdie par ce que je lis, ce pays marche sur la tête.
    Justice doit être rendue à votre Johanna, c'est inhumain de devoir faire une grève de la faim. La justice devrai se reveiller, car c'est vous la victime. Oui, "le monopole de la circulation sur une voie n'est pas un droit à tuer" Gardez espoir ma chère, et COURAGE!!!