· 

Le 21 février 2024, les non 21 ans de Johanna Barthélémy (écrit sur la tombe de ma fille)

johannna-barthelemy-au-collége-en-troisième
Photo personnelle de sandrine Barthélémy ©

Ma JOJO d’amour, aujourd'hui ce 21 février 2024, tu ne fêteras pas tes 21 ans, la maladresse, la négligence ainsi que les nombreuses fautes de conduite de ce chauffeur de bus aveugle t’ont happée dans la mort, en te privant de tout. Tu n’as vécu que 15 ans et demi, c’est horriblement court, moi-même, j'ai vécu trois fois plus que toi, tu n’as vécu. Je me sens coupable d’être encore ici en vie, pendant que toi, tu es MORTE dans ton cercueil, à te décomposer… et cela à plus de 3 mètres du sol, ce décalage m’effraie chaque jour qui passe si tu savais… cela me dévore de l’intérieur. Je suis encore là, mais tellement déjà parti. Tu avais tant de choses à vivre, des choses à faire, toi qui aimais la vie, qu’est-ce que tu ne dois pas aimer la mort. Pareil cette question qui me hante jour et nuit, tu es morte soi-disant sur le coup, sais-tu que tu es morte ?

Tu es morte peut-être sans même le savoir, as-tu pris conscience que tout était FINI pour toi ma puce ? Et que par la faute impardonnable de ce chauffeur de bus AVEUGLE et IRRESPONSABLE, tu allais laisser ta maman dans la plus grande et pire des souffrances, qui ne lui laissera aucune chance au fil du temps ; c’est une évidence que mon destin est déjà tout tracé. Si tu savais comme j'espère que tu n'as pas souffert, ne serait-ce une seconde ? Tu sais ma chérie, jamais, je lâcherai, j’irai jusqu'au bout, quitte à y laisser beaucoup de plumes. Je sais déjà que ce combat va me tuer, mais bien sûr pas avant d'avoir tout fini, c'est MA RESPONSABILITÉ, L’UNIQUE SENS À MA SURVIE. J'ai programmé mon mental pour y arriver, le corps et l’esprit fonctionnent ensemble, et crois-moi je m’entraîne chaque jour tel un boxeur pour ne pas sombrer. Je te fais la promesse que justice te sera rendue. À ce maudit chauffeur de bus, jamais je ne pourrai lui pardonner, et en moi, j'ai soif de cette envie qu’il souffre autant que moi, voir plus, car moi J'AI JUSTE AIMÉ, LUI IL A TUÉ avec BEAUCOUP DE FAUTES D'INATTENTION, DE NÉGLIGENCES, ET DE CONDUITE. Je ne lui ferai aucun cadeau, il t'a enlevé la vie et détruit la mienne. Je suis un VRAI SCORPION, mon venin est mortel... si j'ai le malheur de piquer mon adversaire, il sera à coup sûr foutu d’avance, et le duel sera sans aucune concession de ma part ---- AUCUNE----- Je resterai intraitable jusqu’à mon dernier souffle, je suis et resterai une maman lionne : UNE VRAIE. Que ce maudit chauffeur de bus qui a commis l’irréparable en t’écrasant comme une vulgaire quille, et aussi en te roulant dessus sans avoir pris la peine de te voir… en manquant cruellement de conscience professionnelle, eh bien, j'espère qu'il va ÊTRE PUNI un jour, en TEMPS et EN HEURE, et à la hauteur de ce QU'IL A FAIT : il a enlevé une VIE. Et que sa santé soit mauvaise pour toujours qui dit mauvaise santé… Sans la santé, on ne va pas loin. Ceci sera sa perpétuité à lui et c’est ce que je lui souhaite du fond du cœur, pour lui aucun sentiment, plutôt mourir. Et qui sait, c'est moi qui vais avoir la santé… et ferai peut-être des choses utiles à ce monde qui se meurt, ce monde dans lequel beaucoup vivent que pour leur bien-être. Sans penser qu'un accident comme le tien peut, eh bien, bel et bien se reproduire… Encore une fois, je me tais et observe, et comme a dit Francis Bacon dans la citation qui termine ce post.

"Le meilleur observateur est celui qui recueille tout ce qui peut l'éclairer"

Sandrine ta maman qui t’aime

Commentaires: 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.