· 

Juin 2024: mes écrits sur la tombe de ma fille Johanna Barthélémy

Oui, encore un de mes écrits sur le monument de ma fille Johanna, ceci me fait "du bien" puisque je sais que certains et certaines au cimetière s'arrêtent et prennent le temps de me lire. Mon petit talent d'écriture est donc vu, de plus de ce fait qu'il soit posé sur la tombe de ma fille fait passer des messages et pas des moindres, je vous l'assure . Oui, elle est atypique sa tombe, mais bon si cela dérange peut-être certains, eh bien c'est ma fille à moi qui est morte... Si cela m'aide un peu, même si ceci ne m'aidera pas à faire le deuil, puisque cela me sera impossible, plutôt mourir. Oui, il y a 6 feuilles d'écriture au cimetière...

Johanna-barthélémy-avec-sa-maman-au-parc
Photo personnelle de Sandrine & Johanna Barthélémy ©

 Juin 2024 : 65 mois de non-vie sans toi 

 

 Ma Johanna chérie, cela fait 65 mois que tu as été tuée brutalement par ce bus C3 des TCL, conduit par ce chauffeur aveugle totalement démuni de conscience professionnelle, et tout cela en plein centre-ville dans une rue bel et bien piétonne, sous les fenêtres de ceux qui décident de la sécurité des autres... Oui la nôtre de sécurité et celle de vos enfants. Le maire de l’époque a tout vu de sa fenêtre... il a vu ce que d’avoir rien fait pour sécuriser cet endroit a fait : un accident, un drame. En laissant passer des bus de 20 tonnes à une vitesse qui n’était pas au pas et en était loin… Oui, l’arrêté municipal a été signé par la Métropole de Lyon. Nous sommes à 5 ans et 5 mois de ta mort brutale et mon instruction n’avance pas du tout... Même avec la médiatisation de ma grève de la faim, l’instruction n’avance toujours pas plus vite... Pourtant j’ai dû mettre à mal mon corps pour être entendu, cela donne à réfléchir. Je me sens tellement si seule !!! Quant à elle la justice a mis du temps à comprendre que j’irai jusqu’au bout pour que ton accident soit enfin vu comme un véritable accident, car oui c’est un accident qui n’aurait jamais dû arriver, car le lieu où tu as été sauvagement tuée, telle une vulgaire quille, eh bien cet endroit avait été dit accidentogène depuis des lustres… par les chauffeurs de bus et bien d’autres. Et là, j’ai des preuves de tout ceci, certains anciens chauffeurs osent enfin parler, cela me rassure sur l’espèce humaine, les autres se planquent derrière leurs volants et leurs petites vies bien rangées… jusqu’à ce que leurs vies soient un jour, elles aussi bouleversées par un drame, le malheur n’arrive pas qu’aux autres...

 

Je peux vous l’assurer !!! Soyez-en bien tous conscients !!! vous qui peut être me lisez ici au cimetière. Qui sait que probablement un chauffeur de Keolis passe devant ta tombe ma Jojo et comprendra que son employeur, eh bien se fout de lui et ses collègues, le profit avant la sécurité... Ma Jojo d’amour ton accident, c'est la conséquence de ceux qui n’ont rien fait pour la sécurité y soit présente. Bon, il est clair que cela n’enlève rien au chauffeur de bus, c’est bien lui qui était au volant et ses pieds aux pédales, en prenant cette intersection à une vitesse de 12 klm et sans avoir aucune visibilité, AUCUNE puisqu'il t’a tuée sans même te voir. Un t......... de la route. Vous le maudit chauffeur de bus C3 si vous lisez un jour cet écrit et tous les autres ce que je vous souhaite, eh bien jamais je ne vous pardonnerai, plutôt mourir que de vous pardonner... à vie, vous allez avoir cette mort sur la conscience ainsi que moi et ma colère, et croyez-moi je garde et je trouve des forces pour aller jusqu’au bout de ce combat... En espérant que vous soyez bien puni par la justice ou bien par la vie avec une santé bien défaillante à tous points de vue. N’oubliez jamais vous, vous avez tué, chaque jour, vous ne devez pas sortir la conscience tranquille, la liberté pour vous, c'est fini... Dans ma prison, au moins je suis libre, que vous dans la vôtre, vous ne le serez plus JAMAIS. En 3D dans votre cerveau, vous aurez cette image de Johanna écrasée par le bus que vous conduisez ce jour-là… Ce drame a fait de moi une autre personne, j’ai dû devenir quelqu’un d’autre, sinon je serais morte de suite. Eh bien non cela ne sera pas possible que je meurs de suite, je dois rendre justice à ma fille Johanna, et cela, j'y veillerais. Rien ne m’arrêtera, sauf la mort. Tu vois ma Jojo d’amour ta maman ne lâche pas le combat, même s’il est extrêmement difficile et fatiguant, KEOLIS est une multinationale... Mais je suis extrêmement déterminée et rien ne me fait peur... RIEN.

 

Tu vois ma Johanna ta maman est une vraie guerrière, un vrai scorpion qui sait manier l’art du combat, comme sur un ring de boxe. :) Je sais que tu es à mes côtés chaque jour ma Jojo d’amour, et que tu me protèges et me guides dans mes choix, car bien entendu par la force des choses, et cela, pour te survivre un petit temps, j’ai dû garder que l’essentiel à ma survie... et crois-moi j’ai fait un sacré ménage, et beaucoup sont partis vers une autre rive, la mienne fait peur, mais je suis sage, je me tais et j’observe ! Je n’ai plus beaucoup de temps, ma montre tourne méchamment vite, donc je ne m’encombre plus de personnes ou situations toxiques. Et en juin 2024, je redouble de vigilance en m’éloignant encore plus de ce qui pourrait me rendre moins forte, cette fois, je n’ai plus le choix !

TU ES MA SEULE PRIORITÉ !!! Tout STRESS m’est interdit. Je n’ai qu’une seule et unique ligne de conduite : te survivre pour te rendre justice en allant le plus loin dans cette instruction judiciaire qui ne finit pas, on va sur les 6 ans... Pourtant, elle n’est pas compliquée, tout est livré sur un plateau, mais cela dérange, bien entendu le chauffeur, Keolis, la mairie et la Métropole de Lyon...

 

Je suis très fatiguée, c’est monstrueusement hallucinant cette justice, les juges prennent leur temps… et le chauffeur et Keolis ont osé contredire l’instruction… Oui, tu as bien lu toi qui lis ce texte ; ils ne veulent pas reconnaître les torts. Mais j’ai heureusement « plus d’armes » que ce maudit chauffeur de bus et son pseudo-employeur, là, c'est ma force à moi. Surtout ne t’inquiète pas ma puce, maman reste bien le maître à bord sur le ring de sa survie. En septembre 2023, le 28 plus exactement, j’ai dû mettre en exécution ma grève de la faim. Oui, à côté du lieu du drame, cela a été ma dernière arme que j’ai donc utilisée pour que la justice me voie et que justice te soit enfin rendue. Maintenant, il me faut encore attendre... mais j’ai tapé fort cette-fois-ci, le « peuple » sait la vérité. VA-T-IL OUVRIR SES YEUX ? Et comprendre que tu étais dans tes droits ce jour-là. Bientôt mon livre va enfin sortir pour de bon et là, c'est là où je suis forte, je peux parler moi... tout y est consigné dedans. J’ai au moins fait quelque chose, qui je l’espère ouvrir les consciences et le cœur de beaucoup de personnes. À ce jour, je suis toujours dans l’attente, pendant que ce maudit chauffeur continu sa vie tranquillement sans avoir été puni par la justice... et il y a quelques mois, il a même fait une compétition sportive et il s’est laissé montrer encore sur le Net et Le Progrès de Lyon... Moi, quand je suis sur Le Progrès, c'est pour mon combat, lui, c'est pour son plaisir ; il n’y a pas un truc qui ne va pas là ???

Sandrine ta maman qui t’aime et qui souffre, ce vide qui m’habite est abyssal et il me détruit. C’est une douleur qui est sans fin, elle s’arrêtera quand je serai ici près de toi.

Tu me manques ma fille !!!

 SANDRINE BARTHÉLEMY

 

Photo personnelle de Sandrine Barthélémy ©

Commentaires: 2 (Discussion fermée)
  • #2

    Sandy (lundi, 23 octobre 2023 11:01)

    Merci encore gabrielle pour vos commentaires. Allez de bien belles citations pour vous remercier :
    « Nous pouvons jeter les pierres, nous plaindre d’elle, trébucher dessus , les escalader ou les utiliser pour construire » Victor Hugo
    « L’art de la réussite consiste à savoir s’entourer des meilleurs »
    John Kennedy
    «Les individus qui réussissent sont ceux qui savent mobiliser toutes leurs ressources mentales et physiques sur un objectif »
    Anthony Robbins
    « Ne vous découragez pas ; c'est souvent la dernière clef du trousseau qui ouvre la porte »
    Paulo Coelho

  • #1

    Gabrielle (dimanche, 22 octobre 2023 14:19)

    Que dire après une telle déclaration d'amour! Bravo Sandrine, battez-vous encore comme vous savez le faire. Prenez-soin de vous, il ne faut surtout pas qu'ils gagnent. Vous, vous avez tout perdu, ne lâchez-rien! Cette force vous ménera bien à quelque chose, vous êtes une combatante! Une vraie, votre combat inspire.